nouveau site de la SNTF 3
[url=http://sntf.playogame.com/post?f=1&mode=newtopic]http://sntf.playogame.com/post?f=1&mode=ne
http://sntf.playogame.com/post?f=1&mode=newtopic
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Février 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728   

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      

لعبة كرة القدم
لعبة الضربات الحرة
لعبة الضربات الحرة
لعبة كرة القدم
لعبة الضربات الحرة
لعبة الضربات الحرة

Un autre grand moudjahid témoigne sur Khaled Nezzar « Il espionnait les moudjahidine »

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

06022018

Message 

Un autre grand moudjahid témoigne sur Khaled Nezzar « Il espionnait les moudjahidine »




Lakhdar Bouregra

Khaled Nezzar

On savait par des témoignages crédibles que Nezzar n’a déserté l’armée française et rejoint l’ALN qu’en désespoir de cause ; au moment où il a changé de camp, Il avait comprit que l’histoire ne pouvait retourner en arrière et la rupture avec la France était irréversible. Alors il a sauté dans le train en marche avec le moins de risque. Il rejoignit les unités de l’ALN basées derrière les frontières. Il n’a pas tué un seul soldat ennemi, aucun témoignage ne rapporte le contraire, alors que bien plus tard, devenu le tout-puissant ministre de la Défense, il a fait un massacre.

Dans le but de dénoncer le passé et le commandement sanglant du planqué de Ghardimaou, des moudjahidine et des ex-responsables se sont exprimés publiquement et délivré leur témoignage. Que la vérité éclate sur cette triste personnalité qui, avec sa bande, a mis la démocratie entre parenthèses et voué le peuple à un destin sinistre dont il n’arrive pas jusqu’à aujourd’hui à se dépêtrer..

Le réquisitoire que subit Nezzar s’allonge de jour en jour comme si la chute du général Mediène a libéré des consciences longtemps réprimées. Il y eut l’officier de la DGSN Khaled Ziari qui lança une très gave accusation dont Nezzar ne sut comment éviter. Il y eut le colonel Amar Benaouda qui lui rappela ses libations avec le général Bigeard… Plus récemment, les journaux rapportent le témoignage d’une autre personnalité historique. Lors d’une conférence récente organisée par le journal El Hiwar pour lui rendre un vibrant hommage, le commandant Lakhdar Bouregaâ a lancé un pétard sous les pieds de l’ex-ministre de la Défense. Il l’a accusé d’avoir espionné les moudjahidine et tenté de les impliquer dans sa guerre contre les islamistes. Pour rappel, Bouragaâ fut le chef de la wilaya IV historique, torturé par la SM de Boumediène et mis en prison pendant 7 ans suite à sa participation aux côtés de Tahar Zbiri à la tentative du coup d’État, fin 1968.

Le directeur du journal Mohamed Yagoubi ne donne pas davantage d’information ni de référence sur la conférence. Mais, aux yeux des observateurs, guère étonnés de la déclaration de Bouragaâ, le plus important, serait de connaître les moyens qu’utilisaient les sbires de Nezzar aux fins de stipendier les chefs de file de la “famille révolutionnaire” qui, en dépit d’un certain degré d’instruction et de conscience nationale, se sont laissés prendre à l’appeau. La compromission flagrante de cette frange de la société a été fatale pour l’Algérie. Existe-t-il des techniques d’approche spécifique plus puissantes que l’argent et le pouvoir ?
avatar
l'éloge de l'ombre

عدد المساهمات : 94
نقاط : 370
تاريخ التسجيل : 27/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum