nouveau site de la SNTF 3
[url=http://sntf.playogame.com/post?f=1&mode=newtopic]http://sntf.playogame.com/post?f=1&mode=ne
http://sntf.playogame.com/post?f=1&mode=newtopic
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

rana  agha  recrutement  depot  chef  train  Alger  batna  chlef  oran  

Août 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      

لعبة كرة القدم
لعبة الضربات الحرة
لعبة الضربات الحرة
لعبة كرة القدم
لعبة الضربات الحرة
لعبة الضربات الحرة

Débrayage des chefs et des contrôleurs de train à Constantine : L’inspection du travail dépêche une commission

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

21122016

Message 

Débrayage des chefs et des contrôleurs de train à Constantine : L’inspection du travail dépêche une commission






RÉGIONS EST CONSTANTINE LE 20.12.16 | 10h0 L’inspection du travail dépêche une commission

Des cadres de l’inspection du travail se sont déplacés, hier, au siège de la direction régionale de Constantine de la Société nationale du transport ferroviaire (SNTF), situé à Bab El Kantara.
Une intervention qui survient suite au débrayage décidé par les contrôleurs et les chefs de train dans l’après-midi de dimanche dernier. La direction régionale connaît une effervescence particulière, après la protestation des employés du service de traction. Ces derniers ont suspendu la circulation des trains de voyageurs et de marchandises pendant deux heures, pour dénoncer ce qu’ils ont qualifié de dépassements de l’administration et d’abus à l’encontre des travailleurs, avec le consentement du directeur régional installé récemment.

Ce mouvement n’a pas tardé à avoir ses répercussions, puisqu’il a paralysé toutes les lignes desservant Skikda, Batna, Biskra, Sétif, et Bordj Bou Arréridj.

Rencontrés hier sur les lieux, les employés en colère réclamaient l’ouverture d’une enquête sur la gestion de la direction et le départ du directeur régional. Ils affirment même qu’ils détiennent des documents et des preuves des dépassements signalés. «Le réglement intérieure de la société et les lois régissant ce secteur ne sont pas appliquées par les responsables. La direction  transgresse le règlement intérieur de manière flagrante, lésant les employés et les privant de leurs droits. Nos réclamations ne sont jamais prises au sérieux», a fulminé Mohamed Lamine Tir, ancien chef de train, qui se dit victime d’une «mutation abusive». «Les procédures de mutation et de transfert se font de manière illégale», poursuit-il.

Les employés déplorent la situation dans laquelle se trouve leur entreprise, et qui risque de dégénérer, s’il n’y aura pas une intervention rapide, selon leurs propos.

Parmi les autres revendications des protestataires, on notera également l’amélioration des conditions de travail, le versement des primes des heures supplémentaires, le manque d’hygiène dans les postes de repos et les décisions abusives de l’administration à l’encontre des employés. Hier, et après une intervention du chef du cabinet du wali, les travailleurs ont décidé de reprendre leurs postes, mais la situation demeure encore tendue. Pour avoir sa version des faits, nous avons tenté de saisir le directeur régional de la SNTF de Constantine, mais en vain.

Yousra Salem

.elwatan
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum