nouveau site de la SNTF 3
[url=http://sntf.playogame.com/post?f=1&mode=newtopic]http://sntf.playogame.com/post?f=1&mode=ne
http://sntf.playogame.com/post?f=1&mode=newtopic
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Roulement agent Roulant service matériel traction dépôt Smk
Sam Déc 09, 2017 9:50 pm par Invité

» application du reglement
Sam Déc 09, 2017 4:00 pm par Invité

» DEMANDE D EMPLOIE
Sam Déc 09, 2017 10:59 am par Invité

» le conseil
Mer Déc 06, 2017 11:28 pm par Invité

» sabotage caractérisé Selon une information confidentielle
Mer Déc 06, 2017 6:08 pm par Invité

» MABROUK A3LINA OU ALHAMDOULILAH ET GRACE A DIEU ET GRACE A LA GRÉVE DES TRACTIONNAIRES DE 9 JOURS
Dim Déc 03, 2017 10:59 pm par Invité

»  une enquête est en cours et nous devons attendre pour connaitre la vrai cause de ce déraillement du train S418 du 26/11/2017
Jeu Nov 30, 2017 11:24 pm par Invité

» la region de la honte drfc de techouche
Jeu Nov 30, 2017 4:26 pm par Invité

» Les vrais causes de la calamité SNTF
Mer Nov 29, 2017 4:55 pm par Invité

Décembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      

لعبة كرة القدم
لعبة الضربات الحرة
لعبة الضربات الحرة
لعبة كرة القدم
لعبة الضربات الحرة
لعبة الضربات الحرة

la Dérive du train S425 du 20/01/2016 les Anciens cadres retraités de la SNTF donnent leur version

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

29012016

Message 

la Dérive du train S425 du 20/01/2016 les Anciens cadres retraités de la SNTF donnent leur version




L’accident de train survenu le 20 JANVIER dernier dans la localité EL OUTAYA dans la wilaya de biskra continue de susciter beaucoup de commentaires et d’appréciations parmi les anciens Cadres retraités de la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF) de  notamment à propos des responsabilités engagées dans cette catastrophe et des sanctions qui devraient en découler.
La gravité de cet accident qui n’avait causé,une vie humaine et des dégâts matériels, estimés à quelque  milliards de DINARS  par une commission d’expertise, a nécessité, rappelons-le ministre des Transports, M. Boudjamaa talai, qui s’était entrain de rendu sur les lieux pour recevoir les explications des responsables de la société et ordonner la constitution d’une commission d’enquête pour déterminer les causes réelles et les responsabilités de la dérive du train S425 qui s’était renversé en totalité au PK 127+300  

Dans un rapport qu’ils ont adressé dernièrement au ministre des Transports, dont nous avons obtenu une copie, des anciens cadres retraités de la SNTF  viennent de s’exprimer pour « apporter leur contribution à la recherche de la vérité sur les causes réelles de la catastrophe ferroviaire », disent-ils, en affirmant que l’accident est dû à la défaillance brusque du système de freinage. Aussi, et après avoir fait leur propre constat, les rapporteurs ont donné des explications sur les méthodes de freinage  ont conclu que le cause de cet accident ne pourrait, en aucun cas, relever de la responsabilité du mécanicien les anciens cadres retraité ils ont pris la liberté d’exposer leur point de vue  ces derniers ajoutant que leurs observations ne manqueront pas d’être, espèrent-ils,en harmonie avec les conclusions de la commission d’enquête ».

Par notre initiative nous ne cherchons pas à influer sur les conclusions qui seront prises par la commission d’enquête, mais apporter uniquement notre modeste contribution à la recherche de la vérité sur les causes réelles à l’origine de cette catastrophe qui a terni l’image de notre entreprise, image déjà fortement éprouvée par une multitude d’incidents de ce genre », déclarent les signataires du rapport. Néanmoins, ces derniers disent avoir « constaté le manque de prise en charge des anomalies signalées déjà  sur la machine incriminée dans cet accident. Et de rappeler qu’avant l’incident du train S425  la machine titulaire 060 DL08 a fait l’objet d’un fonctionnement anormal  de freinage le caractère sensible de l’avarie qui avait été signalée bien avant l’accident du 20 JANVIER dernier aurait dû alerter les cadres de la maintenance » et cette locomotive aurait dû faire l’objet d’attention particulière pour prévenir les incidents du type de celui qui s’est produit en prenant des mesures pour le retrait de la machine aux fins de vérification de l’intégralité de freinage, de tests et enregistrements des performances à l’aide de l’appareil Richard

Enfin, notons que pour l’instant, aucune sanction n’a été officiellement notifiée à un quelconque responsable. Quant aux bâtisses gravement endommagées par le train, dont l’une a été complètement rasée même, la SNTF s’en lave les mains et jette la balle dans   le camp a Qui peut être le directeur général le premier responsable d’après les pouvoirs publique

Actualités en direct
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum